Le prélèvement à la source : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source : comment ça marche ?

Depuis sa mise en œuvre à l'entame de cette nouvelle année, le prélèvement à la source présente sur les fiches de paies un véritable impact. Bien que ce sujet soulève tant de débats aussi bien au sein de l'administration fiscale qu'au sein du gouvernement, il serait intéressant qu'on cherche à comprendre comment cela marche. Comment fonctionne le ce prélèvement?

Prélèvement de l'impôt à la source : qu'il y a-t-il à savoir ?

La retenue à la source sous-entend le fait de prélever directement sur le salaire du prestataire de service l'impôt. Avec cette nouvelle approche, l'on ne donne plus l'occasion au contribuable de percevoir dans un premier temps son salaire, puis de procéder à la déclaration de ses revenus, et enfin payer lui-même son impôt.

Maintenant que vous saviez ce que c'est que la retenue à la source, il faudrait maintenant comprendre comment il marche n'est-ce pas. Si oui, la suite de cet article vous en dira davantage.

Prélèvement à la source : comment cela fonctionne-t-il?

Dès l'entame de la nouvelle année, le prélèvement sur salaire est un impératif pour tous les prestataires de service. Mais avant de comprendre son fonctionnement, il est nécessaire d'avoir une connaissance exhaustive des revenus concernés.

Le prélèvement sur salaire s'observe sur tous les salaires. Que vous soyez salarié, receveur d'indemnités ou de pension de retraite, vos salaires subiront une retenue à la source. Contrairement à l'ancien système qui connaissait des décalages pour le paiement des impôts par le contribuable, ce nouveau système quant à lui constitue une obligation pour tous. Avec lui, l'impôt est prélevé directement sur le montant du salaire.

Si vous percevez des indemnités journalières en cas de maladie, c'est la caisse qui se charge de faire la retenue à la source. Si par contre, vous exercez dans une profession indépendante, c'est plutôt l'administration fiscale qui se charge de prélever tous les trimestres ou tous les mois l'impôt de votre salaire.

Prélèvement à la source : comment cela fonctionne-t-il pour les cas particuliers ?

Il existe une particularité sur le mode d'imposition de certains revenus particulier. Sur les revenus fonciers, la mise en place d'un système serait assez complexe si l'on devait demander au locataire de prélever l'impôt sur le montant de son loyer. Pour cela, il est exigé que les propriétaires et bailleurs effectuent le prélèvement sur le compte du locateur chaque mois ou chaque trimestre.

Cette réforme s'applique également pour les employeurs particuliers. Ici, ce prélèvement est fait grâce aux sites Pajemploi, Cesu. Ces deux sites s'assureront de faire la collecte sur les fonds versés.

Retenez que le taux prélevé sur chaque revenu ne se fait pas au hasard. Cela repose sur un système de taux bien défini. Ce taux sera calculé par l'administration fiscale sur la base des différentes informations qui seront collectées. C'est pour cette raison qu'il est primordial de déclarer ses revenus, de préciser si le taux à appliquer sera neutre ou individualisé en fonction du nombre de personnes formant le foyer.

A voir